ARSP

Huit milliards de dollars américains échappent à la République démocratique du Congo (RDC) dans le secteur de la sous-traitance dont les autorités veulent faire l’un des principaux piliers de l’économie, cette dernière étant aujourd’hui trop dépendante des mines. C’est Miguel Katemb Kashal, directeur général de l’autorité de régulation de la sous-traitance (ARSP) dans le secteur privé qui le dit après une vaste mission de contrôle.